C'EST POUR TOI QUE JE FAIS ÇA ! - Reprise répertoire 12, 13 et 14 mars au CNAC

C'EST POUR TOI QUE JE FAIS ÇA - Reprise de répertoire
Une création de Guy Alloucherie / Cie HENDRICK VAN DER ZEE (1997)

reprise et adaptée par les étudiants de la 34e promotion 

REPRÉSENTATIONS

Les 12, 13 mars et 14 mars

RÉSERVÉES AUX PROFESSIONNELS - UNIQUEMENT SUR INVITATION ET RÉSERVATION.

Dans le plus strict respect des règles sanitaires (masque obligatoire, distanciation, solution hydroalcoolique).

Cirque historique - Châlons-en-Champagne

Durée 1h20

C'EST POUR TOI QUE JE FAIS ÇA ! - Reprise et adaptation

Plantons le décor

"Ça se passerait dans une gare, dans le hall d'une gare vide. Et sur les quais. Comme si on attendait là depuis des jours et des nuits. Sans plus trop savoir sa destination...
On installerait là, une vie, des histoires. Chacun délimiterait son territoire, sa place, comme il le pourrait. Parfois ça déraperait, ça dériverait ... On y tuerait le temps, on boucherait les trous. L'occupation comblerait les vides.
On aurait le vertige pour de vrai. On jouerait à se faire peur pour de vrai."

Guy Alloucherie (1997)

Avec les 14 étudiants du CNAC (34e promotion)

Noa AUBRY – Alice BINANDO – Tomas DENIS – Jef EVERAERT – Yannis GILBERT – Julien LADENBURGER – Marisol LUCHT – Elena MENGONI – Niels MERTENS – Carolina MOREIRA DOS SANTOS – Matiss NOURLY – Pauline OLIVIER DE SARDAN – Thales PEETERMANS – Tiemen PRAATS

Equipe artistique

Metteur en scène Guy Alloucherie
Assistante et dramaturge Martine Cendre
Création musicale (1997) Riké
Chorégraphe Marie Letellier
Scénographe (1997) José Froment
Création lumières (1997) Stéphane Auber assisté de Charlotte Beaufort
Enseignante référente CNAC Marie Seclet
Régie générale Chistophe Guilloteau

Dossier de presse  Dossier de presse C'EST POUR TOI QUE JE FAIS CA, Reprise de répertoire 2021 de la 34e promotion du Centre national des arts du cirque / CNAC Châlons-en-Champagne, mise en scène Guy Alloucherie, Cie Hendrick Van Der Zee   Dossier de presse C'EST POUR TOI QUE JE FAIS CA !, Reprise de répertoire 2021 de la 34e promotion du Centre national des arts du cirque / CNAC Châlons-en-Champagne, mise en scène Guy Alloucherie, Cie Hendrick Van Der Zee (576 Ko) 

"Autant qu'une mise en scène, ce fut une façon de vivre" : un travail participatif, lors de la création comme à l'occasion de la reprise.

Ce fut un travail mené à quatre, avec les acrobates.
Jour après jour, chacun d'entre nous a travaillé avec les étudiant.e.s pour trouver la musique, la danse, le théâtre, le cirque qui constitueraient ce spectacle.
Inspiré de l'organisation de l'école, chacun de nous a mis en place des ateliers où des essais conjoints ont été menés.
Ce fut un travail où chacun d'entre nous est intervenu à raison de quelques heures quotidiennes, prenant la direction du groupe et multipliant les propositions en musique, en danse, en écriture, en improvisation. Tout fut noté, répertorié puis trié.
Autant qu'une mise en scène, ce fut une façon de vivre.
Chacun dans son domaine avait carte blanche.
Ce fut un travail de recherche mené conjointement avec les acrobates comédiens où nous avons avancé pas à pas.
Les techniques de cirque étaient les piliers de l'édifice.
À l'instar d'une école, il nous fallait compter sur la participation très active des étudiant.e.s, une totale implication dans l'idée de la recherche.
Les étudiant.e.s du C.N.A.C. sont acrobates, danseurs et musiciens.
Notre premier travail a été de former un groupe d'artistes qui, chacun dans leur domaine, allaient fouiller le savoir de chacun.e et mettre en commun les différentes techniques.
C'est ainsi que furent réunis : Riké pour la musique, Marie Letellier pour la danse, Martine Cendre pour la dramaturgie et Guy Alloucherie pour la mise en scène. Des artistes dont la sensibilité est proche et que le projet du CNAC séduisait beaucoup.
Ce travail aurait pu durer plus longtemps -il n'a sans doute pas de fin- mais il fallait bien arrêter pour produire un spectacle.
À chaque étape du travail, nous avons tenu compte des idées, des désirs des étudiant.e.s, de leur savoir pour aller à la découverte d'espaces de convergence où chacun.e se sentait totalement investi.e.

Guy Alloucherie et la Cie Hendrick van der Zee (1997)

Guy Alloucherie

Guy Alloucherie est auteur et metteur en scène. Il débute au théâtre dans les années 80. Alors étudiant à Lille, il suit les ateliers théâtre du Prato où il rencontre Eric Lacascade. Ensemble, ils créent une compagnie, le Ballatum théâtre, qu’ils codirigeront pendant 15 ans.
Avec le Ballatum, il met en scène (en duo ou en solo) des spectacles originaux de théâtre contemporain avant de revisiter les classiques tels Sophocle, Racine, Tchekhov ou Marivaux.
En 1997, il accède à la direction du Centre Dramatique National de Caen avec Eric Lacascade, avant d’orienter différemment son parcours et de monter sa propre compagnie.
En créant la Compagnie Hendrick Van der Zee, (très vite connue comme HVDZ), il choisit de revenir travailler dans sa région d’origine, le Nord – Pas-de-Calais. Fils de mineur, il a grandi dans le Pas-de-Calais près d’Auchel.
"Je me suis souvent demandé à quoi je pouvais servir, pourquoi je faisais ce métier, pour quelle utilité. J’ai longtemps cru que ce n’était qu’une question existentielle et je me suis rendu compte en arrivant au 11/19 que c’était aussi une question sociale, politique pour ainsi dire.".
L’histoire de la compagnie est marquée par les collaborations et compagnonnages. Fréquemment, des artistes venus du monde du théâtre, de la danse, du cirque, de la musique ou de la vidéo rejoignent HVDZ pour des temps de recherches. Les collaborations avec de jeunes artistes sur le mode de l’échange, de la transmission se développent depuis quelques années.
Plusieurs spectacles d’HVDZ ont été créés en collaboration avec d’autres compagnies et la direction artistique partagée comme avec les compagnies Anomalie, Komplex Kapharnaum ou Hors série...

La reprise de répertoire au Cnac : un acte militant

Il s'agit d'un exercice pédagogique qui consiste, pour les étudiants du Cnac, en la "re-création" d'un spectacle collectif à partir d'un spectacle de cirque marquant. Ils travaillent sur une pièce de référence, avec les artistes ou la compagnie qui en sont les auteurs. Le travail se clôture par deux présentations publiques. 
Cet acte pédagogique fort permet aux étudiants de se confronter à la diversité de démarches et de processus artistiques, tout en élargissant leur connaissance de la culture circassienne. Cette approche favorise la mise en réseau des étudiants du Cnac et développe leurs relations interprofessionnelles. Elle souligne aussi l'engagement de l'établissement pour faire vivre l'histoire et la mémoire des arts du cirque.

Share